La durée du travail I

Couverture La durée du travail I

zoom

La durée du travail I

Travail effectif - Durées maximales - Heures supplémentaires - Forfaits. L'accord de préservation ou de développement de l'emploi - n° 47 mars 2017

  • Nombre de pages : 90 pages
  • Date de parution : 12/05/2017  (2e édition)
  • EAN13 : 9782371481299 Diffusé par Geodif

Livre Papier

47.00 €

En stock

Expédié sous 24h

Librairie Eyrolles
Paris 5eme

Disponible

Actualisé le 28/06/2017

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0.01 € en France métropolitaine (1)

Paiement en ligne SÉCURISÉ

LIVRAISON dans le monde entier

Retour sous 15 jours

Résumé

Première partie : Travail effectif - Durées maximales - Heures supplémentaires - Forfaits

Le Code du travail fixe plusieurs seuils quantitatifs : la durée légale hebdomadaire (35 heures), la durée quotidienne maximale de travail (dix heures), et la durée hebdomadaire maximale (48 heures et 44 heures en moyenne sur douze semaines consécutives). Les heures de travail accomplies au-delà de la durée légale hebdomadaire ou de la durée équivalente, sont considérées comme des heures supplémentaires. Depuis l'entrée en vigueur de la loi Travail du 8 août 2016, l'accord d'entreprise peut prévoir un taux de majoration des heures supplémentaires inférieur à celui fixé par l'accord de branche. La durée du travail peut être fixée sur la base d'un forfait établi en heures (sur la semaine, le mois ou l'année) ou en jours (sur l'année). Il nécessite l'accord du salarié et la conclusion d'une convention individuelle écrite. Concernant le forfait en jours, un accord collectif d'entreprise, d'établissement ou, à défaut, de branche est obligatoire. La loi Travail a modifié les mentions obligatoires devant y figurer afin de prendre en compte la jurisprudence relative au droit à la santé et au repos des salariés. Elle a également mis en place un dispositif de sécurisation des conventions individuelles en cas de révision de l'accord collectif ou en cas d'accord collectif incomplet.

Point spécial : L'accord de préservation ou de développement de l'emploi

L'accord de préservation ou de développement de l'emploi issu de la loi Travail peut être conclu en dehors de toute difficulté économique. Ses stipulations se substituent de plein droit aux clauses contraires et incompatibles du contrat de travail, notamment concernant la durée du travail. En cas de refus du salarié, l'employeur peut prendre l'initiative de son licenciement. Ce dernier repose alors sur un motif spécifique qui constitue une cause réelle et sérieuse. La procédure applicable est celle du licenciement individuel pour motif économique.

Caractéristiques

 PAPIER
Editeur(s)Editions Liaisons
Auteur(s)Gwennhaël François - Michel Morand
Collection Liaisons sociales - Les thématiques
Parution 12/05/2017
Edition  2ème édition
Nb de pages 90
Format 21 x 29,5
CouvertureBroché
Poids 216
IntérieurNoir et Blanc
EAN13 9782371481299
ISBN13 978-2-37148-129-9

Avis (0)

Soyez le premier à donner votre avis. Donnez votre avis
Vitrine Montessori