Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Votre panier contient 0 article
0,00 €
Inconscient, capitalisme et fin de l'histoire

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Inconscient, capitalisme et fin de l'histoire

Inconscient, capitalisme et fin de l'histoire

L'actualité de la philosophie

438 pages, parution le 23/04/2010

Résumé

"Le monde actuel, celui de la mondialisation et du capitalisme, est le monde juste qu'a voulu la philosophie depuis son commencement avec Socrate et Platon." Comment l'auteur de cet ouvrage peut-il soutenir pareille thèse ?

Parce que le monde où nous vivons est celui de la fin de l'histoire. Non pas certes au sens hégélien d'un accomplissement naturel et irrésistible - il y a eu l'Holocauste. Mais au sens où, dans ce monde, le mal foncier de l'homme, sa complaisance inéliminable à l'aliénation, son injustice constitutive, son refus de l'"ex-istence" vers l'autre, sa pulsion de mort, ont été fixés : le mal a été réduit à sa forme minimale - socialement, le capitalisme. Dans cette fin de l'histoire s'établit la démocratie véritable, celle qui garantit à chacun, par le droit, les conditions pour advenir à son individualité. Une démocratie délivrée de tous démons de démocratie directe (populaire, d'opinion, participative, etc.) et confirmée dans sa vérité de démocratie représentative par l'acceptation résolue du capitalisme.

Telles sont les conséquences politiques que doit tirer aujourd'hui la philosophie, si du moins elle ne se contente pas, avec la pensée contemporaine depuis Kierkegaard, de poser l'existence de surcroît elle pose l'inconscient qui en est le principe. Car la seule affirmation de l'existence a voué la philosophie à une contradiction radicale incarnée dans ce penseur si problématique qu'est Carl Schmitt. Et elle a débouché, à travers le projet de révolution anticapitaliste, sur les horreurs du totalitarisme lumineusement décrites par Hannah Arendt. La philosophie ne peut résoudre une telle contradiction qu'en affirmant l'inconscient : cet inconscient créateur par lequel est assumé, autant qu'il est possible, le refus foncier de l'existence - la pulsion de mort.

L'auteur Alain Juranville

Né le 15 septembre 1948 à Nice. Baccalauréat Mathématiques élémentaires. Une année de Mathématiques supérieures. Après une Khâgne au lycée Louis-le-Grand, reçu à l'Ecole Normale Supérieure de la Rue d'Ulm en lettres classiques (1969). Puis études de philosophie : maîtrise (Physique de Nietzsche, 1971) agrégation (1972) doctorat de 3e cycle (Lacan et la philosophie, 1983) doctorat d'Etat (La philosophie comme savoir de l'existence. Existence et inconscient,1999).

Sommaire

  • Acte et rupture
  • Acte et histoire
  • L'histoire contre l'institution
  • L'histoire avec l'institution
  • L'acte politique de la philosophie et le problème de son accomplissement
Voir tout
Replier

Caractéristiques techniques du livre "Inconscient, capitalisme et fin de l'histoire"

  PAPIER
Éditeur(s) PUF
Auteur(s) Alain Juranville
Parution 23/04/2010
Nb. de pages 438
Format 15 x 22
Couverture Broché
Poids 590g
Intérieur Noir et Blanc
EAN13 9782130582984
ISBN13 978-2-13-058298-4

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine (1)

Paiement en ligne SÉCURISÉ

Livraison dans le monde

Retour sous 15 jours

+ de 700 000 livres disponibles

satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925