Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Mauvaises graines - la surprenante  histoire des plantes qui piquent, qui brûlent et qui tuent!

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Disponible en magasin

Mauvaises graines - la surprenante  histoire des plantes qui piquent, qui brûlent et qui tuent!

Mauvaises graines - la surprenante histoire des plantes qui piquent, qui brûlent et qui tuent!

La surprenante histoire des plantes qui piquent, qui brûlent et qui tuent!

Katia Astafieff - Collection Les beaux livres du savoir

208 pages, parution le 17/03/2021

Résumé

Les plantes ont pour la plupart d’entre nous une image positive  : elles égayent nos jardins, parfument nos intérieurs, nous nourrissent, nous soignent, nous habillent… Comment ne pas les aimer? On oublie qu’il existe aussi de terribles végétaux, qui piquent, qui grattent… et même qui tuent. Certaines peuvent  avoir des conséquences dramatiques pour la biodiversité et les coûts pour s’en débarrasser sont parfois faramineux.
Tabac, ambroisie, berce du caucase, coca...  Katia Astafieff nous raconte avec humour l’histoire étonnante de ces plantes mal aimées. Elle nous aide à les comprendre… pour mieux les apprécier.

L'auteur - Katia Astafieff

Autres livres de Katia Astafieff

Caractéristiques techniques

  PAPIER NUMERIQUE
Éditeur(s) Dunod
Auteur(s) Katia Astafieff
Collection Les beaux livres du savoir
Parution 17/03/2021 01/01/1970
Nb. de pages 208 192
Format 14.1 x 21.5 -
Couverture Broché -
Poids 274g -
Contenu - ePub
EAN13 9782100794614 9782100815395

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine
Paiement en ligne SÉCURISÉ
Livraison dans le monde
Retour sous 15 jours
+ d'un million et demi de livres disponibles
satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925