Les nouvelles théories de l'entreprise

Couverture Les nouvelles théories de l'entreprise

zoom

Les nouvelles théories de l'entreprise

  • Nombre de pages : 220 pages
  • Date de parution : 17/05/1995 
  • EAN13 : 9782253905196

Livre Papier

5.50 €

Indisponible

Librairie Eyrolles
Paris 5eme

Indisponible

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0.01 € en France métropolitaine (1)

Paiement en ligne SÉCURISÉ

LIVRAISON dans le monde entier

Retour sous 15 jours

Résumé

Au cours de la décennie 1980, l'entreprise a été systématiquement et partout placée sous le feu de l'actualité. Qu'il se soit agi de compétitivité, d'innovation ou d'emploi, les acteurs de la vie sociale nous ont ainsi rappelé qu'elle est l'une des institutions fondamentales de nos sociétés. Pourtant, si aujourd'hui chacun parle et se préoccupe de l'entreprise, nul ne sait plus ce qu'elle est exactement, quelle physionomie elle possède, à quelles règles elle se plie, les fonctions qu'elle remplit, ni ce qui justifie la place qu'on lui accorde.

C'est pour répondre à ces questions que la théorie économique, qui pendant longtemps n'a offert à la firme qu'une place secondaire et n'a livré d'elle qu'une image simpliste, s'est attachée durant ces dernières années à reconstruire une conception visant à donner une représentation à la fois réaliste et logiquement valide. Ce livre est consacré aux différentes analyses qui sont allées dans cette direction.

Il aborde ainsi les courants aujourd'hui dominants de l'analyse économique de la firme : économie des coûts de transaction, économie des droits de propriété et théorie de l'agence. Il s'attache également aux analyses de l'entreprise, développées par des courants plus récents et plus hétérodoxes, qui proposent des visions alternatives et novatrices : la firme dans la théorie évolutionniste, la théorie de la firme japonaise, la firme dans la théorie de la régulation.

Les Nouvelles Théories de l'entreprise propose donc, non seulement une relecture raisonnée des classiques, mais aussi le repérage des pistes nouvelles dont certaines constitueront la base des enseignements classiques de demain.

Sommaire

  • Firme point, firme institution, firme organisation
  • La firme néoclassique et ses paradoxes
  • Dépassements et ruptures
  • Conclusions : quelques clés de lecture
  • De Coase à Williamson - Firme et coûts de transaction
  • Coase et l'établissement de nouveaux fondements
  • La constitution du nouveau corpus : Williamson
  • Une évaluation
  • Droits de propriété et relation d'agence - La nouvelle orthodoxie néoclassique
  • La théorie des droits de propriété
  • Un essai de reformulation générale : la théorie de l'agence
  • Les limites d'une reconstruction : les fondements néoclassiques sont-ils compatibles avec la compréhension de la firme ?
  • Apprentissages, routines, et compétences, la firme évolutionniste
  • Quelques postulats de base de l'approche évolutionniste
  • La firme évolutionniste
  • Considérations critiques : que manque-t-il à la firme évolutionniste ?
  • Information, incitations et contrats, la théorie de la firme japonaise
  • Firme japonaise et firme J
  • Firme J et théorie générale de la firme : les trois principes de dualité
  • Une évaluation critique de l'apport d'Aoki
  • Entre micro et macroéconomie, la firme dans la théorie de la régulation
  • L'entreprise fordienne : premiers jalons vers une théorie régulationniste de la firme
  • Le passage au post-fordisme : extension et approfondissement du programme de la TR sur la firme
  • Apports et limites de la contribution régulationniste
  • Etat de l'art et programme de recherche

Caractéristiques

 PAPIER
Editeur(s)LGF - Le livre de poche
Auteur(s)Benjamin Coriat - Olivier Weinstein
Collection Références - Economie
Parution 17/05/1995
Edition  1ère édition
Nb de pages 220
Format 11 x 18
CouvertureBroché
Poids 165
IntérieurNoir et Blanc
EAN13 9782253905196
ISBN13 978-2-253-90519-6

Avis (0)

Soyez le premier à donner votre avis. Donnez votre avis
Vitrine Montessori