Quatre-vingt-treize

Quatre-vingt-treize

  • Nombre de pages : 322 pages
  • Date de parution : 02/02/2012 
  • EAN13 : 9782070134328

Livre papier

  • Prix public : 21,00 €
  • 19,95 €
vert

En Stock

Expédié sous 24h

ajouter au panier

En magasin

rouge

Indisponible

à la librairie Eyrolles, Paris

Venir au magasin

Résumé

Les "banlieues" sont devenues l'un des principaux enjeux du débat politique français, et il est probable que ce terme soit l'un des maîtres mots de la campagne pour l'élection présidentielle de 2012. Or, "banlieues", dans cet usage, désigne en réalité les quartiers populaires périphériques où se concentrent notamment des populations d'origine immigrée - et non les banlieues en général, dont la plupart sont "résidentielles".

Enjeu complexe, les "banlieues" représentent à la fois la cristallisation des peurs d'une société inquiète face à des nouvelles "classes dangereuses" du XXIe siècle, et la mauvaise conscience de celle-ci, accusée d'avoir laissé se développer et perdurer des zones d'exclusion en marge de sa prospérité.

Cette ambivalence est propice à l'emballement du discours médiatique sur un sujet propre à toutes les surenchères idéologiques ainsi qu'aux simplifications des images-chocs - voitures brûlées, caches d'armes dans les HLM, musulmans en prière sur la chaussée... autant de "figures" de la banlieue dont l'accumulation est censée produire du sens, au détriment d'une construction rationnelle de celui-ci. Ces "figures" sont au coeur du malentendu persistant entre la presse et les habitants des banlieues concernées, qui discrédite à leurs yeux la pratique journalistique "stigmatisante". Le "trou noir" d'une représentation rationnelle de ce problème crucial renvoie à une question très douloureuse, centrale, qui touche à l'identité même de la France au moment où celle-ci connaît une crise profonde. Cette crise est relayée sur le territoire français par ces zones d'exclusion qui paraissent à la fois défier le pacte républicain traditionnel (elles produiraient le communautarisme) et rester en marge du monde du travail malgré des aides et subventions massives prélevées sur les impôts des classes moyennes - les "banlieues" sont perçues comme un parasite sur le corps malade du pays. Ce sentiment de malaise et de crainte est encore accentué par le vieillissement de la population française "de souche" alors que ces banlieues populaires bigarrées, jeunes et en plein essor démographique, portent en partie l'avenir de la France.

Face à l'ampleur de ces bouleversements, et à l'importance des enjeux dont on peut penser qu'ils vont s'exacerber lors de la prochaine élection présidentielle puisqu'il auront une incidence directe sur la conquête du pouvoir politique en France et où Mme Le Pen a déjà pris date, avec ses remarques sur les musulmans comme "force d'occupation", il est important de disposer de travaux et d'un livre qui puissent faire référence afin que les débats de société soient nourris d'une matière que l'on voudrait originale, substantielle et gouvernée par la "neutralité quant aux valeurs" prônée par Max Weber.

Caractéristiques

  • Parution : 02/02/2012
  • Edition : 1ère édition
  •  
  • Nb de pages : 322 pages
  • Format : 16 x 23
  • Couverture : Broché
  • Poids : 410 g
  • Intérieur : Noir et Blanc
  •