Déjà client ? Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Ce que les femmes préfèrent
Ajouter à une liste

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Retour à la fiche du livre

Tous les avis sur l'ouvrage : "Ce que les femmes préfèrent"

2/5

Note basée sur 1 avis
Commentaire de Caprani G
publié le 07/08/2010
Acheteur vérifié

Virilité = violence ?

J'ai lu attentivement le livre de Mr Mimoun. Extrait 1 pages 21 et 22 édition grand format 2008 : L'homme... connaît plus souvent [que la femme] un désir à l'état brut, sans objet, qui s'arrête à la case pulsion.... ce qui explique que certains hommes puissent aller voir une prostituée pour soulager une tension.... [Pour la femme, le désir] est soutenu la plupart du temps par un visage en arrière-plan, bien souvent celui d'un homme qu'elle aime.... Le désir féminin est nettement plus fragile.... Extrait 2 page 33 : ... nouveaux gardiens de la vertu... le plus souvent des gardiennes. Le combat visant l'interdiction de prostitution est à cet égard édifiant : en organisant une chasse aux clients, on stigmatise les hommes qui sont à la recherche d'une femme douce et rassurante, qu'ils ne trouvent pas toujours dans leur entourage. Ne souhaitant pas être polémique, j'ai fait l'effort de ne pas déformer les propos du livre et j'espère y être parvenue. Étant une femme hétérosexuelle souhaitant une vie amoureuse et sexuelle épanouie, je déplore ce point de vue. Il me semble que les « pulsions irrépressibles » d'un homme sont plus un fait culturel qu'un fait naturel. Une prolongation pour les hommes de l'autorisation de considérer la femme comme un objet sur lequel il a droit de possession. La civilisation et les lois sont là pour réguler les pulsions (tuer, voler, violer...). L'homme a des désirs légitimes, et il peut se masturber pour en soulager les tensions. Les études récentes montrent que le désir (différencié des pulsions) de l'homme est très fragile et aussi sensible au stress que le désir féminin. Ces deux désirs sont évidemment différents, mais il reste à prouver que le féminin soit plus fragile. Cette égalité dans la différence permettrait de légitimer le droit des femmes à éprouver leur désir par la masturbation : important par exemple pour se préparer sereinement aux premières expériences sexuelles, pour relancer la libido lors des passages délicats. Cette pratique n'est jamais soutenue dans le livre. Elle est juste évoquée page 126 sous la forme d'un témoignage de femme dans le chapitre « qu'est-ce qui stimule votre désir ? » : « Je me caresse toute seule pour voir si j'ai toujours du plaisir ». « Je me caresse » dans la bouche d'une femme signifiant « je me masturbe ». Le point de vue « émerveillé » sur le « monde enchanté » de la prostitution me laisse sans voix. Toutes les enquêtes sérieuses auprès des clients de prostitué(e)s font entendre un discours très différent du client : ceux-ci exigent tout ce qu'ils veulent dans un rapport de domination fondamentalement violent et ce de plus en plus avec l'accès des femmes à l'expression de leurs désirs. Mr Mimoun conseillerait-il ce merveilleux métier à une jeune femme dont il serait proche ou qu'il souhaiterait soutenir ? Ce laxisme entretient une vision de la sexualité masculine qui autorise la violence comme constitutive de la virilité. Les hommes valent bien mieux que cela. Un homme épanoui sexuellement n'est pas un dominateur mais un compagnon de désirs et de plaisir qui a droit aussi à ses pannes de désir. L'homme a droit à une écoute de ses qualités viriles où la violence ne peut avoir de place que sous forme de jeu facultatif et accepté des parties (adultes) en présence. Autre sujet page 139 : Vaginale ou clitoridienne : Les travaux du Dr Odile Buisson, gynécologue, publiés dans les revues scientifiques de référence, sont sans appel : le clitoris est prolongé de deux bulbes de 12 à 15 cm, corps spongieux plongeant loin dans le bassin contenant énormément de terminaisons neuro-sensorielles et enserrant partiellement le vagin. Donc clitoris et vagin, tout est lié : la sexualité est un continent, un langage à explorer sans limitation. Souhaitons à Mr Mimoun qu'il sache profiter de son aura médiatique pour nous offrir des discours plus progressistes : discours soutenant les hommes virils (mais non violents) et les femmes féminines sur le chemin de leur amour, pour le plus grand bonheur de notre entourage et de nos enfants nés ou à naître.

Papier

7,90 €

Expédié sous 9 jours

satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925