Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Votre panier contient 0 article
0,00 €
Ils se croyaient les meilleurs

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Ils se croyaient les meilleurs

Ils se croyaient les meilleurs

Histoire des grandes erreurs de management

- Collection Impacts

220 pages, parution le 25/02/2016

Résumé

"Je crois beaucoup à la nécessité d'avoir de temps en temps de sérieux échecs", disait Antoine Riboud, le fondateur de Danone. "Ça fait rebondir et ça permet d'aller plus loin.

"Les fondateurs de start-up américains sont fiers de leurs loupés et les arborent comme des tatouages de guerre. Car un patron, comme disait le baron Bich, l'inventeur du stylo- bille. et du parfum pas cher qui ne marcha jamais, ça prend "sept bonnes décisions pour deux mauvaises et une carrément foireuse". Voici l'histoire de ces décisions "foireuses" ou "carrément mauvaises" qu'il eût mieux valu ne jamais prendre.

Des ratés de Bill Gates à ceux de Jean-Marie Messier, de Kodak qui ne croyait pas à la photo numérique à Mamie Nova qui préférait les mamies dans le réfrigérateur, de l'échec de Barbie en Chine à celui de Renault en Inde, des déboires de Bernard Madoff et Jérôme Kerviel à l'explosion "programmée" de la navette Challenger, de Danone à Orange, Google ou Abercrombie, personne n'est épargné. Près de cent cinquante erreurs ou échecs très récents ou qui ont marqué l'histoire font l'objet d'une enquête minutieuse. D'autres encore sont plus rapidement cités. Certains de ces cas sont célèbres, d'autres n'ont jamais été révélés, mais tous sont revisités dans un récit qui fourmille d'anecdotes savoureuses et de révélations.

Loin d'être un simple bêtisier des erreurs des dirigeants, Ils se croyaient les meilleures analyses au fil de ses douze chapitres les grandes catégories d'échecs et en tire les leçons en matière de stratégie, de marketing, de communication ou de gestion de l'humain. Tant il est vrai que le succès n'apprend rien, que seuls les échecs permettent de progresser. Et qu'on n'a jamais bâti des Apple et des Microsoft avec des premiers de la classe.

Cette reprise du Prix de l'incompétence, qui, il y a une quinzaine d'années, s'est vendu à plus de 25 000 exemplaires et est depuis longtemps indisponible, est un livre totalement nouveau : le titre et la couverture, bien sûr, mais aussi le contenu sont totalement inédits.

Seul le "concept" reste inchangé, ainsi que le sous-titre qui indique qu'il s'agit non seulement d'un ouvrage facile à lire mais aussi d'un ouvrage de référence.

L'avis du libraire

En revenant sur les ratages de figures et entreprises emblématiques comme celles de Steve Jobs, Bill Gates, Renault, Alcatel et bien d'autres, Christine Kerdellant en propose une analyse et démontre l'intérêt de savoir profiter de nos erreurs.

L'auteur Christine Kerdellant

Christine Kerdellant est journaliste économique et directrice de la rédaction de L'Usine nouvelle. Elle a dirigé L'Expansion et Le Figaro Magazine et a été pendant dix ans la directrice adjointe de la rédaction de L'Express. Elle a écrit une quinzaine d'essais et de romans dont Alexis, ou la Vie aventureuse du comte de Tocqueville, Robert Laffont, 2015 ; Ils se croyaient les meilleurs, histoire des grandes erreurs de management, Denoël, 2016 ; Dans la Google du loup, Plon, 2017. Elle participe à des débats télévisés et notamment à "C dans l'air".

Autres livres de Christine Kerdellant

Sommaire

  • Ca ne marchera jamais... - L'erreur sur le produit ou le service
  • Le bon timing - Avoir raison trop tôt, c'est avoir tort
  • Le réveil difficile des belles endormies - Oublier de se remettre en cause
  • La peur du cannibale - Rater un virage technologique ou se faire ubériser
  • La pub suicidaire - Quand la communication pénalise les produits
  • Le casse-tête duc consommateur mondial - Les erreurs à l'export et les flops interculturels
  • L'ennemi financier - Il ne suffit pas d'avoir un bon produit pour réussir
  • 1 + 1 = 0 - Quand le mépris de la culture d'entreprise mène au désastre
  • L'aveuglement délibéré - Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir
  • L'illusion des bulles - Croire que les arbres peuvent monter jusqu'au ciel
  • La tentation mégalomane - Quand la "vision" tue l'entreprise
  • La faute éthique - Salaires indécents, mensonges éhontés et attitudes injustifiables
  • Conclusion - De l'erreur à l'échec sublimé
Voir tout
Replier

Avis des lecteurs du livre "Ils se croyaient les meilleurs"

Commentaire de Philippe G.
publié le 10/10/2016
Acheteur vérifié

Passionnant

A travers une approche vulgarisée, synthétique et précise, l'auteure apporte un éclairage différent de la stratégie d'entreprise. Où l'on voit que les échecs ou bides font partie intégrante de la vie d'une société. Les notes et références permettent d'approfondir certains concepts.

Caractéristiques techniques du livre "Ils se croyaient les meilleurs"

  PAPIER
Éditeur(s) Denoël
Auteur(s) Christine Kerdellant
Collection Impacts
Parution 25/02/2016
Nb. de pages 220
Format 14 x 20,5
Couverture Broché
Poids 465g
Intérieur Noir et Blanc
EAN13 9782207129920
ISBN13 978-2-207-12992-0

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine (1)

Paiement en ligne SÉCURISÉ

Livraison dans le monde

Retour sous 15 jours

+ de 700 000 livres disponibles

satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925