Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Votre panier contient 0 article
0,00 €
Cette étrange idée du beau

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Cette étrange idée du beau

Cette étrange idée du beau

Chantiers, 2

261 pages, parution le 17/03/2010

Résumé

Du beau, on n'a cesse, au fil des siècles, de remettre en question les critères et les conceptions : de faire varier les définitions Mais s'est-on jamais interroge sur ce préalable, déposé dans la langue, celui de pouvoir dire simplement : le "beau" ?

A-t on jamais sondé, en effet. sur quel socle enfoui le "beau" est juché ? Lui, la grande cheville ouvrière de notre métaphysique nous apprenant à quitter la diversité du sensible pour l'unitaire de "l'idée" ; comme aussi, en retour, nous frappant d'effroi - d'émoi - par son absolu faisant irruption à même le visible. Seule issue restante, dès lors, depuis que les dieux sont morts, pour nous forger un salut.

Or la pensée chinoise n'a pas isolé - abstrait - le"beau".

En faisant travailler cet écart, je souhaite dégager d'autres possibles ne se rangeant pas sous la monopolisation du beau ; par suite, explorer d'autres fécondités que l'art contemporain, en guerre ouverte avec le beau, peut rencontrer.

De quoi du moins sortir le beau des lieux communs qui l'épuisent : pour le rendre à son étrangeté.

Étrange : le beau a fini de s'imposer, de par le monde, jusqu'en Chine et au Japon, au moment même où sa notion, en Occident, commençait d'imploser - fin XIXe siècle, quand la mondialisation théorique a débuté.

Je choisis donc le beau comme terrain d'expérimentation faisant suite à mes précédents chantiers : pour y séparer la production singulière de son universel, inventive et même énigmatique comme elle est, de la standardisation de l'uniforme - le beau label ; comme aussi pour y vérifier une géographie possible de ce qui fait "Europe", se fondant sur son statut d'idéal.

Certes, on peut reconduire le foisonnement des formulations chinoises sous le concept engloutissant du Beau ; les livrer à sa dévoration.

Mais alors ce n'est plus lire ce que disaient les textes chinois ; ce n'est plus entrer dans leur perspective : on assimile ceux-ci au lieu de les traduire. Bref, on est resté chez soi - quitte à recouvrir ensuite ce fac similé d'un paresseux nappé d'exotisme.

Ces pages sont donc aussi, de ma part, une leçon de sinologie ; elles valent, "papiers sur table", comme Manifeste.

L'auteur François Jullien

Philosophe, helléniste et sinologue, titulaire de la chaire sur l'altérité à la Fondation Maison des sciences de l'homme, François Jullien met ici un point d'orgue à la réflexion engagée à partir d'Une seconde vie (Grasset, 2016), poursuivie dans Dé-coïncidence (Grasset, 2017) et Si près, tout autre (Grasset, 2018).
Cette poursuite de l'inouï donne son nom et son titre au chantier ouvert par l'auteur à ses débuts, en passant de Grèce en Chine.

Autres livres de François Jullien

Caractéristiques techniques du livre "Cette étrange idée du beau"

  PAPIER
Éditeur(s) Grasset
Auteur(s) François Jullien
Parution 17/03/2010
Nb. de pages 261
Format 12 x 19
Couverture Broché
Poids 200g
Intérieur Noir et Blanc
EAN13 9782246768111
ISBN13 978-2-246-76811-1

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine

Paiement en ligne SÉCURISÉ

Livraison dans le monde

Retour sous 15 jours

+ d'un million de livres disponibles

satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925