Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
La question sdf
Ajouter à une liste

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

La question sdf

La question sdf

Julien Damon - Collection Quadrige

Parution le 20/01/2021

Résumé

Jusqu'où est-il légitime et efficace de catégoriser les sans-abri et les réponses données à leurs difficultés ? Les SDF sont, depuis une trentaine d'années, ciblés par des dispositifs spécialisés. Typique des phénomènes d'hybridation de l'action publique, le système de prise en charge rassemble, autour de l'État, les associations, les collectivités locales, les médias, et les sans-abri eux-mêmes. Le développement et l'institutionnalisation des dispositifs d'assistance, tout en retentissant sur l'architecture d'ensemble de la protection sociale, contribuent à faire des SDF de véritables « acteurs sociaux ». L'analyse conjointe de l'action publique ciblée et de la catégorie à laquelle elle est destinée permet une évaluation critique du « prioritarisme » (la priorité au plus défavorisé), du ciblage et du partenariat dans la mise en oeuvre des politiques publiques. Avant-propos à la présente édition : comment les migrants et le confinement de 2020 posent à nouveaux frais la « question SDF ».

Sommaire

Avant-propos à la troisième édition . ... .. ... .. .. XIII Migrantisation du sans-abrisme. . . . . . . . . . . . XIII Mais de qui parle-t?on? . . . . . . . . . . . . . . . . . XIV Extension du complexe bureaucratico-assistantiel XVI À l 'épreuve du coronavirus et du confinement XX Avant-propos de la deuxième édition . . . . . . . . . XXV La question SDF : décortiquer une action publique . . . . . . . . . . . XXVI Changements et permanences sur la décennie 2000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . XXVIII Le complexe bureaucratico-assistanciel consolidé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . XXXV Objectif « zéro SDF » et DALO . . . . . . . . . . . XXXVIII Perspective européenne. . . . . . . . . . . . . . . . . . XL Cinq recommandations. . . . . . . . . . . . . . . . . . XLVI Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 La prise en charge des SDF comme objet sociologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Perspective théorique . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 «Ciblage» et «bricolage» . . . . . . . . . . . . . 18 Précisions méthodologiques . . . . . . . . . . . . 26 Logique d'exposition . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 1. - Déclin de la coercition et montée de la thématique de l'exclusion . . . . . . . . . . . . . 33 Cinq variables historiques caractéristiques de la prise en charge des SDF . . . . . . . . . . . . 34 Définir, classer et dénombrer . . . . . . . . . . . 35 La dualité de la pauvreté . . . . . . . . . . . . . . 37 Les oscillations entre hostilité et hospitalité 39 La coopération instable des collectivités locales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 La gageure de la coordination des acteurs . 44 De la répression à l'assistance: une inversion très récente . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Le déclin de la pression pénale: du vagabond au clochard . . . . . . . . . . . . . . 46 Le tournant des années 1960 et 1970 . . . . . 50 Arrêtés anti-mendicité et actualités de la coercition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 La question SDF dans la problématique de l'exclusion . . . . . . . 64 Considérations sur la notion d'exclusion. En quoi les SDF sont-ils des exclus? . . . . . . 64 Insertion, mutations de l'État-providence et ciblage des SDF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 2. - Une visibilité accrue et des réactions ambiguës 83 Un problème social visible à l'oeil nu . . . . . . . 86 Des phénomènes particulièrement visibles . 87 Une ville et des espaces publics plus « poreux » 94 Des réactions individuelles variées . . . . . . . . . 99 Exclusion et pauvreté: de vives préoccupations dans l'opinion . . . 99 Ambiguïté des appréciations et NIMBY . . . . 107 Un bricolage cognitif: face au mendiant, donner ou ne pas donner? . . . . . . . . . . . . . 110 Une visibilité physique qui n'implique pas une visibilité politique . 115  3. - La spécification progressive de la question SDF 119 Un héritage de la nouvelle pauvreté: le ciblage croissant des SDF . . . . . . . . . . . . . 121 Apparition d'une «nouvelle pauvreté» . . . 122 Les premiers dispositifs étatiques ciblés sur la pauvreté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127 Institutionnalisation des plans d'urgence et concentration sur les SDF ............ 132 Les associations et le «lobbying contre l'exclusion» . . . . . . . . 135 Une «banque» d'entrepreneurs politiques . 137 Hétérogénéité et capacités de coopération des associations . . . . . . . . . 140 Des fonctions renforcées: communication et expertise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 La question du logement mise en avant par un mouvement social . . . . . . . . . . . . . . . . 147 Mobilisations et protestations collectives en faveur des SDF .................... 148 Effervescence protestataire et avancées du droit au logement . . . . . . . . 151 La couverture médiatique des SDF: un impact à nuancer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155 Les médias, en accusation, doivent être analysés en interaction . . . . . . 156 La tentation du spectaculaire . . . . . . . . . . . 161 La fixation sur l'agenda politique . . . . . . . . . 165 4. - Les SDF: des «bricoleurs» cibles d'action publique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 167 Une population, et une cible, aux contours instables . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 De qui parle-t?on? Les enseignements d'une étude sur les dépêches AFP ....................... 171 Une cible hétérogène: de SDF stricto sensu à SDF lato sensu ...................... 175 L'acharnement statistique et la quête du chiffre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180 Entre individuel et structurel: une compréhension nécessairement pluraliste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 La carrière du SDF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 193 Les limites de la catégorisation . . . . . . . . . 194 La carrière des SDF au regard du système de prise en charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198 Le bricolage de la vie quotidienne . . . . . . . . . 206 «Désocialisation» ou socialisation? «Désaffiliation» ou affiliations? . . . . . . . . 208 Les SDF comme bricoleurs . . . . . . . . . . . . . 218 L'affinage d'une cible . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227 5. - Le complexe bureaucratico-assistanciel . . . . 231 Ciblage des SDF et (ré)affirmation de l'État . . 234 Le noyau dur de l'hébergement et l'implication croissante de l'État . . . . . . 236 Accumulation des innovations et bureaucratisation de la coordination . . . . 243 Dualisation des interventions ciblées . . . . . 251 Agrégation autour des lignes budgétaires de l'État . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255 «Urgence sociale» et «partenariat»: deux voies vers le bricolage . . . . . . . . . . . . . 266 Une thématique centrale et contestable : l'urgencesociale ....................... 267 Le «partenariat»: incarnations concrètes et équivoques fondatrices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 273 Le bricolage de la prise en charge . . . . . . . 286 6. - Conjonctions de deux bricolages: acteurs et bénéficiaires du ciblage . . . . . . . . . . . 299 Limites du ciblage et montée des controverses 301 Ciblage des «grands exclus» et écrémage de la prise en charge . . . . . . . . 301 «Effet Matthieu» et justice locale . . . . . . . 305 Controverses et concurrences . . . . . . . . . . . 308 Les «bonnes raisons» des non-recours . . . . . 311 Les refus et rejets de prise en charge . . . . . 311 Comprendre les non-recours des SDF . . . . . 314 Effet de partenariat et effet de ciblage . . . . . . 319 Effet de partenariat: le jeu de ping-pong . . 320 Effet de ciblage: le jeu de l'oie . . . . . . . . . 325 Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 335 Effets pervers du ciblage, coercitif ou assistanciel, sur les SDF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 336 Ciblages, recentrages et limites de l'adhocratie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 344 Une simplification souhaitable... et possible 348 Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 359 Tableaux et graphiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 367 Tableaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 367 Graphiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 367
Voir tout
Replier

Caractéristiques techniques

  PAPIER NUMERIQUE
Éditeur(s) PUF
Auteur(s) Julien Damon
Collection Quadrige
Parution 20/01/2021 20/01/2021
Nb. de pages - 432
Format 12.5 x 18.9 -
Poids 362g -
Contenu - ePub + Mobi/Kindle
EAN13 9782130827726 9782130827733

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine
Paiement en ligne SÉCURISÉ
Livraison dans le monde
Retour sous 15 jours
+ d'un million et demi de livres disponibles
satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925