Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Votre panier contient 0 article
0,00 €
Le roman de Constantinople

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Le roman de Constantinople

Le roman de Constantinople

Prix Renaudot - Essai - 2005

- Collection Le roman des lieux et destins magiques

190 pages, parution le 06/01/2005

Résumé

La Turquie entrera-t-elle dans l'Europe ? Est-elle voisine de la Grèce ou de l'Iran ? Est-ce une nation musulmane autoritaire ou un pays laïc et démocratique ? On n'a pas fini d'en débattre. Mais une évidence s'impose : depuis deux mille ans, l'ancienne capitale de ce pays, quand il s'appelait Empire romain, Empire byzantin ou Empire ottoman, est au coeur des destinées de notre continent.

Contre ses murailles se sont brisées les invasions des Huns, des Perses, des Arabes ou des Tatars. Grâce à elle, le christianisme a survécu, quadrillant le continent de ses monastères et assurant sa survie intellectuelle. Constantinople, cependant, n'était pas qu'une forteresse. C'était d'abord une université et une fête. Immense métropole frivole et dévergondée, elle avait allumé les mille bougies de la culture, de la mode et de l'art. À l'heure où les Mérovingiens paressaient dans leurs déserts moisis, on y enseignait Platon et la danse, Aristote et la parfumerie. Cité des Mille et Une Nuits, la capitale des basileus et des courtisanes inventait notre future civilisation.

Le Roman de Constantinople ne se veut pas un traité encyclopédique d'histoire. Il entend rappeler des lieux, des personnages, des fêtes et des drames qui donnent le sentiment de ce que fut la Ville des villes. Du sacre de Théodora, la prostituée devenue impératrice, à la passion de Soliman le Magnifique pour son trop beau vizir, de l'impératrice Irène faisant crever les yeux de son fils à l'intronisation de Mehmet III ordonnant la mort de ses dix-neuf frères, on va de bain de sang en cérémonie fastueuse, d'épuration impitoyable en savante intrigue de sérail.

À la fois roman noir et roman-photo, ce livre est une promenade cocasse et atroce à travers l'histoire de Constantinople. Notre histoire.

L'avis du libraire

Prix Renaudot - Essai - 2005. Evoque les lieux, les grandes figures et les événements qui ont marqué l'histoire de l'actuelle ville d'Istanbul du sacre de Théodora, prostituée devenue impératrice, à la passion de Soliman le Magnifique pour son vizir, de l'impératrice Irène qui fit crever les yeux de son fils à l'intronisation de Mehmet III ordonnant la mort de ses 19 frères.

L'auteur Gilles Martin-Chauffier

Romancier, journaliste et rédacteur en chef de Paris-Match, Gilles Martin-Chauffier a obtenu le prix Interallié pour Les Corrompus en 1998 et le prix Renaudot de l'essai avec Le Roman de Constantinople en 2005. Originaire du Golfe du Morbihan, il a retrouvé les histoires et les personnages qui ont fait la légende de son pays.

Autres livres de Gilles Martin-Chauffier

Caractéristiques techniques du livre "Le roman de Constantinople"

  PAPIER
Éditeur(s) Editions du Rocher
Auteur(s) Gilles Martin-Chauffier
Collection Le roman des lieux et destins magiques
Parution 06/01/2005
Nb. de pages 190
Format 16 x 24
Couverture Broché
Poids 348g
Intérieur Noir et Blanc
EAN13 9782268052816
ISBN13 978-2-268-05281-6

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine (1)

Paiement en ligne SÉCURISÉ

Livraison dans le monde

Retour sous 15 jours

+ de 700 000 livres disponibles

satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925