Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Une histoire de l'astronomie
Ajouter à une liste

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Retour à la fiche du livre

Tous les avis sur l'ouvrage : "Une histoire de l'astronomie"

3/5

Note basée sur 2 avis
Commentaire de Marc C
publié le 22/06/2007
Acheteur vérifié

Une synthèse claire et attrayante

Jamais ennuyeux, ce petit livre de 128 pages permet d'avoir une synthèse claire dans un domaine dont on parle beaucoup. On y trouve résumées, avec un vocabulaire très simple, les grandes lignes de l'histoire de l'astronomie et de l'astrophysique sans entrer dans des détails inutiles. Mes amis et moi l'avons beaucoup apprécié pour guider nos premiers pas dans un domaine qui nous semblait réservé à une certaine élite.

Commentaire de Guy B
publié le 31/10/2006
Acheteur vérifié

Une histoire décevante de l'astronomie

Balayer, en 120 pages, l'histoire de l'astronomie des Babyloniens jusqu'à l'ère des sondes spatiales cométaires relève d'un pari difficile à tenir. Et malheureusement, ou évidemment (?), cet ouvrage ne le tient pas. L'auteur écarte d'un trait de rhétorique l'astronomie arabe et les débats médiévaux sur la physique aristotélicienne, débats qui préparent pourtant l'astronomie renaissante et la remise en cause profonde de la philosophie scolastique par Galilée, une des premières véritables ruptures conceptuelles dans l'histoire de l'astronomie. Sauter ainsi de Ptolémée à Copernic ressemble étrangement à ce que l'on pouvait lire dans les histoires de l'astronomie écrites au XIXe siècle et au début du XXe siècle. De même, l'auteur peine à parler d'astronomie au XVIIIe siècle et oublie l'implication des astronomes (français et anglais) dans la quête des longitudes en mer et des développements de la navigation astronomique intimement liés aux développements de la mécanique céleste : mouvements de la Lune et parallaxes, notamment. quid de la Figure de la Terre ? Tout cela est gentiment absent de cet ouvrage. L'auteur évoque le retour de la comète de Halley en 1759 sans parler des calculs d'Alexis Clairaut ; l'auteur omet les travaux d'Alembert, de Clairaut, d'Euler qui n'ont déjà plus rien de newtonien (sur ce sujet, juste une courte note de bas de page où l'auteur confond visiblement Lalande avec Clairaut...) ; réussir le tour de force de ne parler ni de Laplace, ni d'Arago ; réduire à une allusion au règne de Le Verrier à l'observatoire de Paris, tous les débats qui secouent et désorientent l'astronomie française au XIXe siècle ; omettre les querelles entre Arago, Le Verrier, Delaunay qui, dans le même ordre d'idées, fragilisent le Bureau des longitudes au cours du XIXe siècle ; parler de photographie et d'astrophysique sans évoquer Jules Janssen, son revolver photographique et l'observatoire de Meudon (par exemple...) ; faire croire que la France et le reste du Monde construisent dans un même élan un champ disciplinaire nouveau - l'astrophysique -, sont des erreurs grossières. Ces quelques exemples montrent combien l'auteur de cet ouvrage n'a qu'une vision partielle et surannée de l'histoire de l'astronomie. Il est assez évident que l'auteur n'a lu ni les bons ouvrages ni les bons articles d'histoire de l'astronomie et qu'il n'est pas au fait des travaux récents dans le champ de l'histoire de l'astronomie (l'auteur ne connaît visiblement pas le Livre des hypothèses de Ptolémée et s'en tient au sempiternel discours sur l'Almageste ; l'auteur n'a jamais entendu parler de la très vraisemblable influence des travaux des astronomes arabes tardifs sur le développement de la pensée copernicienne ; l'auteur ignore la redécouverte de manuscrits anglais volés concernant la découverte de Neptune, redécouverte qui conduit à regarder d'un œil neuf les rôles de John Couch Adams et de George Airy dans cette affaire ; etc.) Voilà un opus qui me semble aller à l'encontre des orientations de la collection « L'esprit des sciences » - qui comporte par ailleurs d'excellents numéros - de découverte, de compréhension et d'appréciation de l'évolution d'une science par le public. A trop vouloir simplifier et retracer l'histoire à coups de grandes idées, on fini par perdre du sens. Cet ouvrage n'est finalement qu'une bien maigre collection de faits historiques, déconnectés les uns des autres. Ce qui en matière d'histoire et de culture générale ne présente aucun intérêt.

Papier

8,50 €

Indisponible
satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925