Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Votre panier contient 0 article
0,00 €
Méditer dans le métro, le bus, le tram

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Méditer dans le métro, le bus, le tram

Méditer dans le métro, le bus, le tram

Cindy Chapelle - Collection Les pratiques

96 pages, parution le 21/08/2019

Résumé

Et si vos trajets quotidiens ou ponctuels en métro devenaient des parenthèses propices au voyage intérieur ? De véritables sas de décompression à vous offrir sans attendre ! La méditation de pleine conscience s'adapte à de multiples contextes et s'inscrit dans une logique d'entraînement. Pour ancrer ce nouveau rituel dans votre vie et parfaire votre régularité, les trajets en métro sont idéals ! Exemples d'énoncés : - Le souffle dû à la vitesse, les mouvements liés à la trajectoire, les vibrations, les secousses... Dans le métro, on peut vite se sentir sursollicité.
Cette méditation vous propose au contraire de vous fondre dans ce décor souterrain. - Dans la pratique de la méditation, on parle souvent de posture stable, de juste équilibre. Dans le métro, cet équilibre est soumis à rude épreuve mais cette particularité peut devenir l'objet même d'un moment de pleine conscience.

Caractéristiques techniques du livre "Méditer dans le métro, le bus, le tram"

  PAPIER NUMERIQUE
Éditeur(s) Jouvence
Auteur(s) Cindy Chapelle
Collection Les pratiques
Parution 21/08/2019 21/08/2019
Nb. de pages 96 96
Format 17.5 x 10.5 -
Couverture Broché -
Poids 81g -
Contenu - ePub + Mobi/Kindle
EAN13 9782889532124 9782889057696

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine

Paiement en ligne SÉCURISÉ

Livraison dans le monde

Retour sous 15 jours

+ d'un million de livres disponibles

satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925