Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
La prise en compte de la dématérialisation des biens par le droit pénal

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

La prise en compte de la dématérialisation des biens par le droit pénal

La prise en compte de la dématérialisation des biens par le droit pénal

Contribution de la protection pénale de la propriété

Guillaume Beaussonie - Collection Bibliothèque de droit privé

417 pages, parution le 13/03/2012

Résumé

La dématérialisation des objets de propriété a bien eu lieu en droit pénal ; tout au plus s'agit-il, désormais, d'en mesurer la portée. A cette fin, il faut comprendre la relation qui unit le droit pénal et les biens incorporels. Il apparaît d'abord non seulement que la réception des biens incorporels par le droit pénal de la propriété a été autorisée par le système répressif, mais aussi qu'elle est susceptible de s'épanouir au sein de ce dernier : d'une part, cette réception s'est opérée dans un respect constant envers le principe de légalité, le législateur l'ayant initiée et le juge n'ayant pas, en suivant une directive d'interprétation légale, déformé les textes et leur esprit ; d'autre part, cette réception s'est avérée apte à résister à toutes les épreuves que la considération de la répression envers un objet très éthéré paraît supposer. Ensuite, il appert que cette réception renseigne, à la fois, sur la teneur et la fonction du droit pénal de la propriété. Le degré de raffinement qu'elle implique permet de dévoiler le cheminement répressif en la matière. Au terme d'une mécanique inductive, cette révélation aboutit aux causes de la protection pénale de la propriété : si le droit pénal peut protéger tous les biens, même incorporels, c'est d'une part, par circonspection envers la société, pour laquelle la propriété représente la technique fondamentale autorisant le commerce juridique et, d'autre part, par attention envers la personne, pour laquelle la propriété constitue un droit subjectif puissant.

Sommaire

  • La reception de la dematerialisation des biens par les infractions contre la propriete
    • Une réception autorisée
    • Une réception aboutie
  • La contribution de la dematerialisation des biens a l'etude des infractions contre la propriete
    • L'apport à la détermination de l'effet des infractions contre la propriété
    • L'apport à la détermination de la cause des incriminations en faveur de la propriété
Voir tout
Replier

Caractéristiques techniques

  PAPIER
Éditeur(s) LGDJ
Auteur(s) Guillaume Beaussonie
Collection Bibliothèque de droit privé
Parution 13/03/2012
Nb. de pages 417
Format 15.5 x 23.8
Couverture Broché
Poids 708g
EAN13 9782275037929
ISBN13 978-2-275-03792-9

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine
Paiement en ligne SÉCURISÉ
Livraison dans le monde
Retour sous 15 jours
+ d'un million et demi de livres disponibles
satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925