Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Absurdité à la française
Ajouter à une liste

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Absurdité à la française

Absurdité à la française

Enquête sur les normes qui nous tyrannisent

Philippe Eliakim

234 pages, parution le 14/11/2013

Résumé

"Tout a commencé dans un gymnase. Un superbe gymnase, bâti à prix d'or par la ville de Vincennes avec l'argent du contribuable.
"Et l'on ne peut rien y faire ?
- Rien. On leur a montré les extincteurs, les alarmes, les issues de secours, tout.
- Et ils ne veulent rien entendre ?
- Rien. Ils disent que les normes ont changé. Ils disent qu'on n'a plus le droit d'avoir un gymnase en sous-sol.
- Alors ?
- Alors, nous allons le détruire."

Tout a commencé dans ce gymnase, et ensuite les choses sont allées de mal en pis. Au fil de mon enquête, j'ai découvert une France que je ne soupçonnais pas, ravagée par les règles idiotes et les normes absurdes. Une France où, pour quelques millimètres, on refait des rues entières dans les villages afin que deux fauteuils roulants puissent se croiser, où on démolit des maisons parce qu'elles empiètent de trois centimètres sur le domaine maritime, où les vérificateurs de fosses septiques sèment la terreur dans les campagnes. Une France où des milliers d'hôtels vont devoir fermer car leurs couloirs sont trop étroits, où les citoyens n'en peuvent plus des diagnostics, des contrôles techniques et des mises en conformité d'ascenseurs. Et dont les industriels, soumis à des obligations uniques au monde, préfèrent claquer la porte pour aller créer leurs emplois en Allemagne.

Asseyez-vous, lecteurs, et retenez votre souffle : ici commence le pays des fous."

L'auteur - Philippe Eliakim

Philippe Eliakim dirige le service Révélations du magazine Capital. Auparavant il a été journaliste à Libération et à l'Événement.

Sommaire

TABLE DES MATIÈRES :

I/ L'effet de l'empilement des normes sur la vie quotidienne et le budget des ménages
Entre les innombrables diagnostics immobiliers, la mise aux normes imposée des ascenseurs, l'installation obligatoire d'alarmes de piscine, la reprise de l'assainissement des maisons individuelles ou les nouvelles ampoules à 10 euros la paire, les Français payent une partie de la facture directement de leur poche. Mais ils ont surtout à supporter le renchérissement des produits manufacturés, y compris alimentaires, suscité par le durcissement des contraintes. Ils y perdent plusieurs milliards d'euros chaque année.

II/ L'effet de l'empilement des normes sur les finances publiques
Les collectivités locales, mais aussi l'État sont obligés d'adapter sans cesse leurs équipements aux nouveaux règlements. Et ils le font parfois comme au pays du roi Ubu. Le seul réaménagement des locaux recevant du public pour permettre l'accueil des handicapés, théoriquement obligatoire à partir du 1er janvier prochain, devrait coûter 22 milliards d'euros au contribuable : trois fois le budget annuel du ministère de la Justice ! On pourrait obtenir un résultat similaire pour beaucoup moins cher (en demandant par exemple aux fonctionnaires de descendre de leurs étages lorsqu'un fauteuil se présente, plutôt que de permettre coûte que coûte au fauteuil de monter), mais personne n'ose le dire. Il y a mille autres exemples semblables.

III/ L'effet de l'empilement des normes sur la compétitivité économique
Si nos usines peinent tant face à la concurrence, ce n'est pas seulement que le coût du travail est trop élevé, ou qu'elles fabriquent des produits trop bas de gamme : c'est aussi que les pouvoirs publics leurs imposent des contraintes techniques bien plus sévères que nos voisins, y compris l'Allemagne. Lorsque Bruxelles publie une directive sur la sécurité industrielle, par exemple, Paris choisit en effet presque toujours de la durcir. Les seuils de rejet sont ainsi souvent plus bas chez nous, les précautions sécuritaires plus poussées... et les investissements exigés de nos grands groupes et de nos PME plus lourds. Dans ces conditions, comment tenir le choc ?
Les méfaits des normes risquent d'être encore plus terribles dans certains secteurs de services. Les professionnels de l'hôtellerie restauration estiment, par exemple, que 3000 à 5000 de leurs établissements devraient mettre la clé sous la porte dans les années à venir, faute de pouvoir s'adapter aux nouvelles normes sur la sécurité et l'accueil des handicapés. Des milliers d'emplois seront perdus dans l'affaire, mais personne ne semble s'en soucier. Comme personne ne semble se soucier des milliers d'autres emportés en ce moment même dans l'hémorragie des stations services : des centaines d'entre elles, pas assez riches pour s'adapter aux nouvelles règles de sécurité, sont en train de mettre la clé sous la cuve.

IV L'effet de l'empilement des normes sur la construction de logements
Il est tellement négatif que François Hollande vient de décider de légiférer par ordonnance sur la question : il devrait geler en urgence, pour un ou deux ans, l'application de la directive RT 2012. Ce texte, rédigé par une cellule combattante de fous furieux du ministère de l'Écologie, fixe depuis le 1er janvier des règles d'isolation thermique tellement drastiques qu'elles renchériront le coût des futurs immeubles d'au moins 20 %. Exactement ce qu'il fallait pour donner la pêche à un secteur durement frappé par la crise, et qui peinait déjà à rentabiliser ses investissements. Et pour pousser les feux de la construction de HLM, pourtant présentée par le ministère de l'Écologie (et par tout le gouvernement, du reste) comme indispensable.
Il y a mille anecdoctes du même genre à raconter, sur la sécurité incendie, les triples protections d'échafaudages, les équipements de salle de bains, les pentes des toits, les tuyauteries d'assainissement... Les architectes en deviennent fous. Cela n'empèche pas les pouvoirs publics de préparer une série de nouvelles directives logement pour 2020. Encore plus drastiques, bien sûr...




Voir tout
Replier

Caractéristiques techniques

  PAPIER NUMERIQUE
Éditeur(s) Robert Laffont
Auteur(s) Philippe Eliakim
Parution 14/11/2013 28/11/2013
Nb. de pages 234 -
Format 14 x 22 -
Couverture Broché -
Poids 280g -
Intérieur Noir et Blanc -
Contenu - ePub
EAN13 9782221138885 9782221139066
ISBN13 978-2-221-13888-5 -

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine
Paiement en ligne SÉCURISÉ
Livraison dans le monde
Retour sous 15 jours
+ d'un million et demi de livres disponibles
satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 01 78 90 09 91 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925