Tous nos rayons

Déjà client ? Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?

CRÉER VOTRE COMPTE
Les cahiers du jardinier : j'aime les mauvaises herbes

Librairie Eyrolles - Paris 5e
Indisponible

Les cahiers du jardinier : j'aime les mauvaises herbes

Les cahiers du jardinier : j'aime les mauvaises herbes

J'aime les mauvaises herbes

Paul Ferris - Collection La permaculture en pratique

144 pages, parution le 27/02/2019

Résumé

Et si l'invasion d'orties n'était pas plutôt le signe d'une bonne terre riche en azote ? Et si on prenait soin des pâquerettes sur la pelouse ? Pourquoi ne pas profiter des plantes envahissantes ? Laissons la nature s'exprimer et apprenons à en tirer profit ! Livre pratique d'astuces pour cueillir, entretenir ces mauvaises herbes dont beaucoup sont d'extraordinaires plantes médicinales. On les adore pour leurs bienfaits, pour leur facilité de culture (sans engrais, sans eau, sans effort), car elles sont le refuge des petits animaux et des insectes (hérissons, abeilles, oiseaux)

L'auteur - Paul Ferris

Paul Ferris, journaliste au magazine Belle-Santé, spécialiste des remèdes naturels et de l'homéopathie, est aussi l'auteur du Guide de la Lune et des Remèdes de santé d'Hildegarde de Bingen, deux ouvrages parus chez Marabout.

Autres livres de Paul Ferris

Caractéristiques techniques

  PAPIER NUMERIQUE
Éditeur(s) Marabout
Auteur(s) Paul Ferris
Collection La permaculture en pratique
Parution 27/02/2019 01/01/1970
Nb. de pages 144 144
Format 18 x 23.7 -
Couverture Broché -
Poids 375g -
Contenu - ePub
EAN13 9782501139953 9782501143004

Avantages Eyrolles.com

Livraison à partir de 0,01 en France métropolitaine
Paiement en ligne SÉCURISÉ
Livraison dans le monde
Retour sous 15 jours
+ d'un million et demi de livres disponibles
satisfait ou remboursé
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
modes de paiement
Paiement à l'expédition
partout dans le monde
Livraison partout dans le monde
Service clients 0 321 79 56 75 sav@commande.eyrolles.com
librairie française
Librairie française depuis 1925